Tai Tzu Ying : sa raquette, ses chaussures...

Tai Tzu Ying : sa raquette, ses chaussures...

Tai Tzu Ying, actuelle numéro 1 mondiale, est une joueuse de badminton spectaculaire connue pour son style offensif et imprévisible. Elle fait partie de l'écurie Victor. Ce qui n'est pas une surprise, vu que l'équipementier est implanté à Taïwan et que Tai Tzu Ying est native de cette île. Vous vous demandez quel raquette de badminton Tai Tzu Ying utilise ? Quelles chaussures Victor elle enfile avant de faire des exploits sur le court ? Nous allons parcourir tous les équipements de badminton de Tai Tzu Ying, ainsi que revenir sur une carrière fulgurante qui l'a propulsée au firmament du badminton féminin mondial.

Les équipements de badminton de Tai Tzu Ying

Victor est l'un des leaders mondiaux de la fabrication d'équipements de badminton et de squash. L'entreprise fut créée en 1968 à Taipei, la capitale de Taïwan. Lorsque la jeune Tai Tzu Ying, native de Kaohsiung City (3e ville de Taïwan), étale tout son talent, l'équipementier local n'a pas vraiment d'autre choix que de l'attirer dans ses rangs. Depuis, Tai Tzu Ying utilise exclusivement des produits de la marque Victor pour pratiquer son sport favori.

La raquette de Tai Tzu Ying

Tai Tzu Ying est une joueuse de badminton extrêmement spectaculaire qui est célèbre pour ses coups surprenants. Elle n'hésite pas à improviser sur le cours, si bien qu'il est difficile pour ses adversaires de savoir ce qu'elle va faire. Elle est très relâchée dans ses frappes, bonne au filet et dispose d'un revers puissant. Son endurance est excellente, ses smashes dévastateurs (jusqu'à 360 km/h). Son seul point faible est son manque de régularité.

Victor Tai Tzu Ying

Quelle raquette de badminton Tai Tzu Ying utilise-t-elle pour réaliser ses exploits? Elle fait confiance à la Victor Thruster F CLAW (TK F C). Depuis 2020, elle utilise le dernier modèle de la gamme, à savoir la Victor TK F C A. Il s'agit d'une évolution de la F Claw précédente. Comme son prédécesseur, ce modèle fait partie de la catégorie des raquettes Power Type. Cette version a néanmoins fait l'objet d'améliorations, notamment en termes d'élasticité et de confort. La tige a été épaissie afin d'augmenter par un facteur 4 la rigidité de celle-ci, et donc garantir des coups plus stables et précis. Le Pyrofil du cadre a été remplacé par le matériau NANO FORTIFY TR pour une meilleure absorption des chocs et durabilité.

Voir nos raquettes Victor

En termes de cordage, elle a jeté son dévolu sur le VBS-66N, un cordage haute résistance de type medium qui convient parfaitement à son style de jeu.

Les chaussures Victor de Tai Tzu Ying

SH P9200

Au niveau des pieds, Tai Tzu Ying utilise les chaussures de badminton Victor SH-P9200 DA. Ce modèle existe en 3 couleurs : bleu, blanc et bordeaux. Les Victor SH-P9200 font partie de la collection Crown, qui propose shorts, T-shirts et sacs assortis. Il s'agit de chaussures qui ont été spécialement conçues pour assurer stabilité latérale, déplacements rapides (Carbon Power) et excellente absorption des chocs grâce à la technologie ENERGYMAX 3.0.

Voir nos chaussures Victor

Les vêtements et le sac de la championne taïwanaise de badminton

La championne taïwanaise porte des T-shirts de badminton varié de la marque Victor. Notamment le SV-3805, le T-90005 pour les dessus, le short R-3863. Pour emporter tout son matériel, Tai Tzu Ying utilise un sac BR9608.

La carrière de Tai Tzu Ying en quelques lignes

Tai Tzu Ying s'est mise très tôt au badminton. Elle a été attirée naturellement par ce sport en raison de l'implication de son papa dans le bad. En effet, celui-ci était directeur du comité de badminton de sa ville natale de Kaohsiung. Très rapidement, elle montre tout son talent en se distinguant dans les catégories de jeunes.

C'est en 2007, soit à l'âge de 13 ans, qu'elle participe à son premier tournoi international, au Vietnam. En 2009, elle décroche la médaille d'argent des championnats asiatiques juniors. Dès 15 ans, elle se montre une redoutable compétitrice face à des adultes. À 16 ans seulement, elle se hisse en finale de l'open de Singapour après être passée par les qualifications.

2011 marque une nouvelle année de progression importante pour sa carrière. Elle commence à battre régulièrement les meilleures joueuses du monde. Notamment l'ancienne championne du monde Lu Lan ou encore Wang Xin.

À 18 ans, Tai Tzu Ying devient la plus jeune lauréate d'un titre de Superseries de son époque après avoir remporté l'open du Japon. En 2016, elle devient numéro 1 mondiale pour la première fois de sa jeune carrière après avoir remporté l'open d'Indonésie et de Hong Kong. C'est l'année suivante qu'elle décrocha son premier All England Open.

Articles Liés:

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

Code de type